Faubert BOLIVAR

6.00

Lettre à tu et à toi

 

 

« Voici, mes mains qui s’en vont, comme deux mains savent s’en aller. Et, mon regard sur votre corps absent parle la langue des écorchés. Je me souviens de vous comme de ce soir où les pleurs tombaient de vous comme de moi et mouillaient nos deux corps, qui, depuis, s’en sont allés comme deux cœurs doivent s’en aller. Loin. L’un de l’autre. Je t’aime en tous, toi, touchée par tout, par tous, par toutes, pour s’en aller dans d’autres corps enlacés comme les corps doivent s’en aller.

Je vous reviens.

Et je vous aime tout de soleil troué.

Dans le désir de la brièveté de la cigarette qui éclaire la cendre des baisers morts. »


Biographie 

Faubert BOLIVAR est né à Port-au-Prince le 23 septembre 1979 et vit en Martinique où il enseigne la philosophie, discipline qu’il a étudiée à l’École Normale Supérieure de Port-au-Prince, puis à l’Université Paris 8. Poète et écrivain, il est l’auteur d’un ensemble de textes (essai, poésie, nouvelle, théâtre, article de journal) publiés entièrement ou partiellement dans des ouvrages collectifs, journaux ou revues à travers le monde francophone.

Sélune pour tous les noms de la terre (Théâtre, 2011), est son deuxième texte à être distingué après sa nouvelle Faux-Lit récompensée en 1996 par le Jury du Prix Jacques Stephen Alexis alors qu’il était encore lycéen. Le poète et éditeur Rodney Saint-Éloi lui a dédié un poème où il le présente comme “un homme aux mains libres”.

 

Catégories : , ,

Description

 

Parution : 06/2014

ISBN : 978-2916121-69-7

Format (cm) : 13×20

Pages : 51

Informations complémentaires

Poids 75 g

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Faubert BOLIVAR”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *