Klap POPO

Noté 5.00 sur 5 basé sur 1 notation client
(1 avis client)

20.00

Mithkal, Mbongo, Bènda :
Histoire Monétaire de la Souveraineté Politique en Afrique

Deux points cruciaux manquent souvent à la réflexion des auteurs africains sur les questions monétaires africaines. D’une part, une généalogie des phénomènes monétaires en Afrique est trop rarement envisagée ; comme si en matière de monnaie l’Afrique ne serait pas « entrée dans l’histoire » avant d’y avoir été conviée par l’Europe esclavagiste.
D’autre part, le fait d’interdire à l’Etat de créer de la monnaie publique, et de l’obliger par la loi à s’endetter auprès d’officines privées, est l’une des pires escroqueries du capitalisme. Cette arnaque s’est développée à partir de la création de la Banque d’Angleterre ; une banque centrale privée dont le modèle a inspiré, entre autres, la Federal Reserve Board. Ainsi, la répression monétaire par le franc CFA s’inscrit dans un contexte capitaliste global d’asservissement financier des Etats par une oligarchie financière tapie dans la pénombre, telle une « main cachée » au dessus des gouvernements.
Cet ouvrage veut contribuer à une meilleure connaissance de ce contexte ultralibéraliste de castration financière des Etats, afin d’introduire une alternative de Renaissance monétaire panafricaniste.

 

 

Catégories : , Étiquettes : , , ,

Description

Klah popo

Histoire Monétaire de la Souveraineté Politique en Afrique Ainsi,

la répression monétaire par le franc CFA s’inscrit dans un contexte capitaliste global d’asservissement financier des Etats

 

Deux points cruciaux manquent souvent à la réflexion des auteurs africains sur les questions monétaires africaines.

D’une part, une généalogie des phénomènes monétaires en Afrique est trop rarement envisagée ;

comme si en matière de monnaie l’Afrique ne serait pas « entrée dans l’histoire » avant d’y avoir été conviée par l’Europe esclavagiste.
D’autre part, le fait d’interdire à l’Etat de créer de la monnaie publique,

et de l’obliger par la loi à s’endetter auprès d’officines privées, est l’une des pires escroqueries du capitalisme.

Cette arnaque s’est développée à partir de la création de la Banque d’Angleterre ; une banque centrale privée dont le modèle a inspiré, entre autres, la Federal Reserve Board. Ainsi, la répression monétaire par le franc CFA s’inscrit dans un contexte capitaliste global d’asservissement financier des Etats par une oligarchie financière tapie dans la pénombre, telle une « main cachée » au dessus des gouvernements.
Cet ouvrage veut contribuer à une meilleure connaissance de ce contexte ultralibéraliste de castration financière des Etats, afin d’introduire une alternative de Renaissance monétaire panafricaniste.

  • Broché: 207 pages
  • Editeur : Editions Anibwe (1 janvier 2017)
  • Collection : Sankofa
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 291612179X
  • ISBN-13: 978-2916121796
  • Dimensions du produit: 21 x 1,1 x 15 cm

Informations complémentaires

Poids 250 g

1 avis pour Klap POPO

  1. Note 5 sur 5

    Djasso

    MITHAL,MBONGO,BENDA:
    HISTOIRE MONETAIRE DE LA SOUVERAINETE POLITIQUE EN AFRIQUE
    Ce livre a été écrit et finalisé il y a plus de 5 ans par le chercheur indépendant Klah Popo. Lui-même économiste de formation, fruits d’efforts de longue heure passée dans les bibliothèques en Europe quand il eut l’occasion de trouver à porter de main toute la documentation qu’il avait besoin pour ces cours. Il va donc lire tous les livres des théoriciens leucodermes sur la question de la monnaie, mais aussi les livres des Kamites(Africains). Au final, il a fallu que peu d’année à ce chercheur nourri, au paradigme Kamite pour déceler les failles de ces théories eurocentriques, qui cache des insuffisances et des mensonges grotesques.
    Vous verrez donc comment en une page, Adam Smith est démonté. Comment ces Mensonges que nos élites citent comme parole d’évangile sont réduits à la poubelle. En effet nos élites aliénées appliquent ces théories sans chercher à les mettre à l’épreuve , du contexte socioéconomique du continent mère, qui a non seulement créer la monnaie, et jouer avec ses monnaies tant la maîtrise quel avait atteinte surpassait, de loin toutes les élucubrations des peuples sortis il y a peu du DARK AGE, mais aussi conceptualiser et mis sur le marché aussi bien des monnaies non métalliques, des billets que des objets de son environnement dont on a su les mettre dans le tissu économique en les monétisant.
    Ce livre j’ai eu la chance de le lire avant sa sortie.
    Je l’avoue, je l’ai lu en une nuit tellement il répondait à mes interrogations.
    Il faut donc que ce livre soit le livre de poche, de chevet, de tous les étudiants et les économistes africains, il faut que ce livre soit dans les bibliothèques africaines. Ce livre a n’en point douté marque le retour de la pensée économique, et la théorie économique de Kama. C’est ce genre de livre qui nous ouvrira les portes de l’après Fcfa ; par exemple en colonie française d’Afrique paupérisé, par cette monnaie dont nous ne contrôlons pas l’usage.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *